Sugar Man : un Oscar pour le chanteur Rodriguez

Le film Searching for Sugar Man vient de décrocher l’Oscar du meilleur documentaire. C’est quasiment la suite logique de l’incroyable histoire de Sixto Rodriguez, chanteur américain qui est resté dans l’ombre 30 ans avant de connaître le succès.

En Afrique du Sud, Rodriguez est aussi connu qu’Elvis Presley. Ses chansons ont accompagné les révoltes contre l’Apartheid grâce à leurs textes engagés et sulfureux. Ses deux albums se sont vendus à 500 000 exemplaires malgré la censure. Pourtant, personne ne semble connaître ce chanteur au-delà des frontières de l’Afrique du Sud. Les rumeurs veulent même que Rodriguez se soit suicidé sur scène à cause du manque de succès et de reconnaissance. C’est le point de départ d’une enquête menée par un disquaire et un journaliste, pour retrouver la trace du chanteur.

sugar man2

Sixto Rodriguez a un destin hors du commun. Il a sorti deux albums au début des années 70, mais n’a jamais connu le succès aux États-Unis. Sa carrière musicale s’arrête donc en 1972, et il travaille toute sa vie dans le bâtiment. Une existence sans prétention, qui prend un nouveau départ en 1998 quand les deux « enquêteurs » le retrouvent, au fin fond de Détroit, et lui apprennent qu’il est une vraie légende outre-Atlantique. S’ensuit une tournée triomphale en Afrique du Sud, et une reconnaissance qui devient mondiale, à laquelle le documentaire va encore contribuer.

Stephen Segerman, dit "Sugar Man" s'est lancé à la recherche de Rodriguez.

Stephen Segerman, dit « Sugar Man » s’est lancé à la recherche de Rodriguez.

Premier film du Suédois Malik Bendjelloul, Sugar Man est un documentaire assez classique, même s’il y a quelques bonnes trouvailles visuelles, notamment dans la manière de mettre en scène Rodriguez. Sinon, le montage est linéaire et retrace les recherches des deux passionnés qui ont fait sortir le chanteur de l’ombre. La chronologie choisie nous tient en haleine, appuyant tout d’abord sur l’incroyable notoriété de Rodriguez en Afrique du Sud pour contraster avec la simplicité et l’humilité du personnage. Ce documentaire n’est pas incroyable en lui-même, il l’est parce qu’il nous fait découvrir un chanteur extrêmement doué, un homme attachant, et des chansons scandaleusement méconnues. C’est Rodriguez lui-même, qui est passionnant. Son destin est digne du biopic hollywoodien le plus invraisemblable.

 Rodriguez est âgé de 71 ans.

Rodriguez est aujourd’hui âgé de 71 ans.

Et ce qui reste plus que tout, ce sont ses chansons. Bizarre impression d’entendre pour la première fois des refrains qui ont plus de 40 ans. C’est une sorte de saut dans le temps, comme si on écoutait la radio en 1969, à la sortie de son premier album Cold Fact. Ses chansons nous sont familières, car elles sont typiques de cette époque. Sa voix est très proche de celle de Bob Dylan, l’écriture aussi. Hé oui, les années 70, si riches musicalement et qui font encore rêver toutes les générations, sortent encore des chanteurs… Vivons-nous une période si pauvre musicalement que nous soyons prêts à admirer un musicien qui n’a pas réussi à percer à l’époque ? Il y a sûrement un peu de ça… Mais ce qui est sûr, c’est que l’échec des albums de Rodriguez à l’époque ne s’explique pas. Il aurait pu être le chaînon manquant entre Dylan, les Creedence et Leonard Cohen dans toutes les discographies. C’est le cas en Afrique du Sud depuis des années. Et depuis peu, le monde entier découvre ce qu’il a raté.

Alors courez voir Sugar Man, moins pour l’originalité du documentaire que pour le destin passionnant qu’il retrace. Écoutez ces chansons d’un autre temps et tellement proches de nous. Et vous ferez peut-être comme moi, vous prendrez vos places pour le concert de Rodriguez au Zénith en juin. Une des deux dates n’est pas encore complète…

Quelques titres :

Sugar Man, à laquelle le titre du film fait référence.

I Wonder

Crucify yout mind

Cause

sugar man1

Crédits photos : DR

Share
Ce contenu a été publié dans Actu ciné. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>